En essayant de chercher des tenues sympathiques et rigolotes, je me suis aperçue que je devais teindre bien souvent les vêtements ou armures afin de leur donner le petit « plus » qui fait la différence. Je me suis dis « Et si, je faisais un article sur les teintures, comment les obtenir etc…. »

Voici, pour vous et rien que vos petits yeux ébahis (oui je sais j’abuse un peu, mais bon ça fait pas de mal) voici la liste des teintures et des composants pour les faire.

Teinture dorée : racine d’achillée (à ramasser)
Teinture ocre brun : Morceau d’Argile Ocre Brun (mines d’étain)

Teinture Terre de Sienne : Morceau de terre d’Ombre (mines de Fer des Galgals)
Teinture vert olive : Tas de sel de cuivre (mines de cuivre)
Teinture Grise : racine d’iris (critique de champ d’iris)

Teinture bleu Marine : pousse de guède (à ramasser)
Teinture turquoise : pétale de bleuet (critique de champ de bleuets)
Teinture violette : baie de mûre juteuse (critique de champ de mûres)

Teinture bordeaux : pétale d’amarante (critique de champ d’amarantes)
Teinture indigo : pousse d’indigo (à ramasser)
Teinture vert sombre : peau d’oignon (critique de champ d’oignons)
Teinture bleue d’Evendim : pétale de bleuet (critique de champ de bleuets) et pousse d’indigo (à ramasser)
Teinture vert forêt : peau d’oignon (critique de champ d’oignons) et Feuille de Muguet (critique de champ de Muguet)

Teinture rouge : fraise juteuse (critique de champ de fraises)
Teinture rouille : oxyde de fer (mines de fer ancien)
->Teinture noire : critique de la teinture rouille
Teinture Bleu Océan : pousse de guède (à ramasser) et pétale de bleuet (critique de champ de bleuets)
Teinture vert de Fondcombe : peau d’oignon (critique de champ d’oignons) et sel de cuivre (mines de cuivre)
Teinture orange : racine d’achillée millefeuille (critique de champ d’achillées millefeuilles)

Bon maintenant que nous avons la liste, les matériaux que l’on doit trouver (le reste des ingrédients pour réaliser ces recettes se trouve chez les fournisseurs), vous allez me dire « Comment les obtenir ? » ce à quoi je vous répondrais « en travaillant, Mon Chou ».

Il y a 2 moyens de les obtenir

– soit auprès d’un érudit qui puisse les fabriquer grâce à ses nombreuses connaissances en chimie. (Si on a pris en artisanat le métier d’érudit)

– Soit à l’Hôtel des Ventes (ou HV pour les intimes).  Les prix sont…libres. A vous de voir. (si on a pas pris en artisanat le métier d’érudit)

J’espère que mes explications vous ont plu.

A bientôt pour de nouvelles aventures….

Publicités